P1020155

 

Depuis très longtemps j'avais envie de réaliser des conserves familiales, C'est peut-être génétique chez moi puisque que mes grand-parents possédaient une petite entreprise de conserves alimentaires

 

J'avais donc quelques vagues notions et j'ai eu aussi une première expérience, il y a plusieurs années, en réalisant des conserves de ceps en bocaux. A l'époque (les années 70)  je me suis contentée des indications du livre de ma cocotte minute Seb et, heureusement, je n'ai empoisonné personne mais j'avais tout de même un doute quant à la sécurité de mes conserves.

 

Ayant travaillé dans le domaine de la santé le botulisme me faisait très peur et, j'en étais restée là  faute de renseignements sérieux.

 

Avec l'arrivée d'internet, je me suis dit que maintenant tout était certainement mieux maitrisé , que la science a évoluée depuis, et, que j'allais pouvoir réaliser enfin des conserves en toute confiance.

 

J' ai commencé mes recherches il y a environ un an  et me suis documentée un maximum. C'est simple, j'y ai passé un temps fou.  J'ai fait quelques  essais aussi et tout cela m'a passionnée.

 

Et bien, croyez moi ce n'est pas aussi simple qu'on peut le croire! Non pas de réaliser  les conserves , cela reste un plaisir pour celui qui aime cuisiner, mais d'être sûre qu'elles soient sécures.

 

Ma première visite a été pour le site  de notre vendeur de bocaux national. Site  agréable avec des recettes qui me semblent appétissantes mais qui m'a fait me poser encore plus de questions.

En effet, certaines recettes n'ont pas le même temps de stérilisation lorsqu'elles sont présentées en vidéo ou écrites sur le site. Tout à fait le contraire des garanties et explications que je cherchais! Je me suis rendue compte aussi, pour avoir essayé d'en mettre, que seuls les commentaires positifs sont admis, et que des questions posées restent souvent sans réponses ce qui est fort déplaisant.

J'ai téléphoné et une personne charmante m'a répondu  que « personne ne s'était plaint de leurs recettes! » ...très bien, mais pourquoi une heure de stérilisation pour une recette, deux heures pour une autre avec parfois les mêmes ingrédients ...elle ne pouvait rien m'expliquer. Je me suis inquiétée aussi lorsque j'ai vu leur proposition de venir filmer une  recette qu'on propose et qu'ainsi  n'importe qui peut proposer une recette.

C'est l'inverse que je cherchais, que ce soit  eux qui nous proposent des recettes contrôlées scientifiquement!

 

Espérant obtenir des temps de stérilisation , je me suis alors tournées vers les services vétérinaires de mon département appelées maintenant DDPP (Direction Départementale de la Protection des Populations) où on m'a répondu " qu'on ne renseigne  pas les particuliers".

Vive la France! Si je fais une erreur sur ce blog ou si  j'empoisonne toute ma rue pour la fête des voisins ils seront " responsables mais pas coupables " !

 

J'ai glané ensuite  quelques précieuses explications  auprès d'un conserveur industriel, auprès également d'un ingénieur chimiste mais plus je me renseignais plus je me rendais compte que ce n'est pas si simple et les réponses dépendent de plusieurs paramètres:  l'altitude, l'acidité des produits, la taille des bocaux, la température de stérilisation   etc...

 

J'en étais là , toujours avec mes doutes et mes questions quand Mr Google m'a permis de découvrir le site de Vincent Le Canneux qui est à la conserve ce qu'Obélix est à la potion magique, il est tombé dedans quand il était petit!

 

J'avais enfin mes réponses, enfin quelqu'un de disponible, quelqu'un qui cherche, qui explique et qui a le sens des responsabilités et aussi du partage.

 

Vincent teste toutes ses recettes proposées et, si j'ai bien compris, pousse la perfection jusqu'à inoculer dans ses essais un cousin germain du botulisme encore plus résistant puis,  il en vérifie la disparition après stérilisation.

 

Son  site est doublé d'un forum plein de conseils et d'astuces. La modératrice de ce forum est bien entendu passionnée aussi de conserves et, chimiste de formation, elle  fait aussi  bénéficier les membres de son expérience

 

Je pouvais enfin réaliser des conserves sécuritaires!

 

Depuis,  j'ai fait mes premiers essais et eu  mes premiers échecs mais aussi mes premières satisfactions . J'ai même fait des cadeaux de Noël ! J'ai maintenant un peu de recul, je tâtonne encore beaucoup mais je commence à mieux comprendre et avoir plus confiance dans mes réalisations pour m'y remettre cette année.

 

Ceci pour vous dire que dans les prochains jours je vais vous parler de conserves et de ce que j'ai retiré de ces recherches. Je me dis que cela aidera peut-être ceux qui voudront comme moi en savoir plus, peut-être vous si vous me lisez.

 

Le site de Vincent le Canneux

Le forum

Le site de Manon

 

Suite de ce billet ICI

Mot clée: Conserve,